Aprem greffes

Cognassier, poirier, cerisier et prunier… sur les porte greffes qui ont déjà démarré leur végétation ; )

L’important est d’avoir un décalage entre le démarrage de végétation du porte-greffe et du greffon « encore endormi » en terre sur un mur plein nord depuis la récolte début janvier

… et de bien aligner le cambium du porte-greffe et du greffon !

C l’anneau vert sur le dessin, l’assise génératrice où se forme les jeunes cellules qui permettent à l’arbre de croître … et d’assurer la continuité des conducteurs de sève …

Quand on peut, on fait le plus souvent des greffes à l’anglaise.

Pour + d’infos

Brochure technique des croqueurs de pomme : la greffe 1 et 2

Le greffage et la plantation des arbres fruitiers d’Evelyne Leterme ed. rouergue

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s